Jeanne REKTORIK

 
 

Diplômée en histoire de l’art à l’Université de Genève et en arts plastique à l’Ecole supérieure des Beaux-Arts, Jeanne profite de ses années d’étude pour enseigner comme professeur de théâtre, de dessin à l’Institut International de Lancy et anime un atelier d’écriture.


En 2003, son intérêt conjoint pour l’écriture et la photographie, la conduisent vers le cinéma. Elle interrompt son doctorat et commence à écrire le scénario du court-métrage Orloj.


En 2006, elle écrit et réalise son premier court-métrage intitulé La part de l’Ombre.


La même année, elle assure le casting enfants pour le film Home d’Ursula Meier et travaille en 2007 comme coach pour ces mêmes enfants. Parallèlement, elle réalise Orloj avec le soutien de Box productions.


Par la suite, Jeanne se consacre à l’écriture d’un docu-fiction sur la zone interdite de Tchernobyl : Paradise Zone. Elle collabore à nouveau avec la réalisatrice Ursula Meier pour son second long-métrage cinéma L’enfant d’en haut primé d’un ours d’argent à la Berlinale 2012.





Pour en savoir plus : voir le CV.



 

À savoir


PAYS

Suisse d’origine tchèque

Née en 1975 à Genève


PROFESSION :

Réalisatrice

Coach enfants comédiens


Courts-métrages :

Orloj (2007)

La part de l’Ombre (2006-2007)


PROJETs :

Paradise Zone (scénario sur Tchernobyl)


ACTUALITÉ :

Casting et coaching pour Bouboule, un film de Bruno Deville (production helvético-belge 2013).


Parcours 

AUTREs ACTIVITEs ARTISTIQUES


En préparation : écriture et illustration d’un ouvrage consacré à la communication inter-espèces (hommes et animaux) Le talent d’Achille.